Recourir à l’alternance

Intégrer un alternant dans son entreprise : quels sont les avantages, quelles sont les obligations ? Quelles sont les informations utiles à connaitre ?

Quels sont les avantages de l’alternance pour l’employeur ?
  • Assurer votre développement grâce à des jeunes rapidement opérationnels : l’entreprise qui investit aujourd’hui sur les jeunes, investit sur son avenir
  • Optimiser le pré recrutement de futurs collaborateurs en permettant le test réciproque sur la durée entre l’alternant et l’entreprise
  • Optimiser les coûts de formation et les charges sociales
  • Bénéficier de la garantie d’une pédagogie enseignée par des professionnels de la Banque et de l’Assurance avec la connaissance parfaite de l’expertise des métiers cibles préparés
  • Pérenniser les compétences détenues dans l’entreprise en assurant leur transmission via vos tuteurs et maîtres d’apprentissage

 

Simulateur calcul aides

Quelles sont les obligations de l’employeur ?
  • Désigner un référent (maître d’apprentissage ou tuteur) au sein de l’entreprise pour accompagner l’alternant
  • Fournir un emploi en relation avec les objectifs de la formation
  • Respecter le rythme de l’alternance entre temps en entreprise et en formation
  • Communiquer avec le CFA DIFCAM
  • Verser un salaire tous les mois à l’alternant

 

Simulateur calcul salaire

Quelles sont les aides en contrat d’apprentissage ?

Outre la prise en charge par l’OPCO de votre branche, différentes aides complémentaires sont mobilisables :

  • Aide unique aux employeurs d’apprentis (entreprises de moins de 250 salariés) et Aide exceptionnelle pour l’embauche d’apprentis préparant un diplôme ou titre jusqu’à Bac +5

Agence de Services et de Paiement

  • Aide à l’embauche d’un apprenti handicapé et Aide exceptionnelle de soutien d’une personne handicapée en contrat d’apprentissage

AGEFIPH

  • Réduction générale de cotisations sociales patronales

URSSAF

  • “Bonus alternants” (entreprises d’au moins 250 salariés accueillant au moins 5% d’alternants ou assimilés)

PortaiL de l’alternance

Quelles sont les aides en contrat de professionnalisation ?

Outre la prise en charge par l’OPCO de votre branche, différentes aides complémentaires sont mobilisables :

  • Aide exceptionnelle pour l’embauche de salariés en contrat de professionnalisation (y compris expérimentaux) âgés de moins de 30 ans, préparant un diplôme, titre ou CQP jusqu’à Bac+5

Agence de Services et de Paiement

  • Aide forfaitaire à l’employeur (AFE) pour l’embauche d’un demandeur d’emploi âgé de 26 ans ou plus

Pôle emploi

  • Aide à l’embauche d’un demandeur d’emploi de 45 ans et plus

Pôle emploi

  • Aide à l’embauche d’une personne handicapée et Aide exceptionnelle de soutien d’une personne handicapée en contrat de professionnalisation

AGEFIPH

  • Réduction générale de cotisations sociales patronales

URSSAF

  • “Bonus alternants” (entreprises d’au moins 250 salariés accueillant au moins 5% d’alternants ou assimilés)

Portail de l’alternance

Et une fois le contrat terminé ?

Si l’alternant a été embauché en contrat à durée indéterminée (CDI), le contrat se poursuit en CDI de droit commun, une fois terminée l’action de professionnalisation ou la période d’apprentissage débutant le contrat

Si l’alternant a été embauché en contrat à durée déterminée (CDD), plusieurs options sont possibles :

  • L’alternant est libre de partir. Remettez-lui son certificat de travail, l’attestation Pôle emploi, le reçu pour solde de tout compte, les sommes éventuellement dues (indemnités compensatrices de congés payés…).
  • Vous souhaitez prolonger l’expérience. Vous pouvez renouveler son contrat de professionnalisation ou d’apprentissage, proposer un autre contrat en alternance ou l’engager en CDI / CDD.