LE ROLE DU MAITRE D’APPRENTISSAGE

 

La réussite de la relation entre un étudiant en contrat d'apprentissage et l'entreprise qui l'emploie repose en grande partie sur le collaborateur qui se voit confier la fonction de Maître d’apprentissage. Obligatoire, ce tuteur a pour rôle d'accompagner l'étudiant tout au long de sa collaboration avec l'entreprise et d'assurer le lien avec le CFA DIFCAM. Sans pour autant abandonner les autres missions de son poste. Un maître d'apprentissage n'est donc pas un professionnel de la formation quoiqu'il doive en assumer le rôle. Voici quelques bonnes pratiques à mettre en œuvre pour bien s'en sortir.

Qualification

Des critères d'expérience et de formation ont été fixés par la loi pour assurer le rôle de maître d'apprentissage. Il doit être titulaire d'un diplôme au moins équivalent à celui préparé par son apprenti et doit pouvoir justifier d'un minimum de trois années d'expérience professionnelle dans le métier concerné. S'il dispose de plus de cinq ans d'expérience, les conditions liées au diplôme peuvent être assouplies. En tout état de cause, un tuteur ne peut superviser plus de deux apprentis simultanément.